Presse
?>

En Magnum, Bettane & Desseauve, Juin 2016

« Crémeux et frais, très belle texture racée, fruité expressif, belle allonge fine. La grande fraîcheur des réussites du millésime. Excellente maturité de raisin, texture crémeuse, beaucoup de fond et de sérieuses notes terriennes typiques des côtes. Vin de terroir bien adapté à notre époque par son côté accessible et sensuel. »

 

?>

Bernard Burtschy, primeurs 2015

15 / 20

« En pur merlot, un vin suave et charmeur, tout en rondeur 3-8 ans. »

 

?>

Jancis Robinson, Primeurs 2015

16/20

« The Chadronnier family of Dourthe/CVBG now own this property. Very ripe and plump on the nose. Only just enough acidity but lovely round texture and fine tanins on the end. Should provide early pleasure. »

 

?>

La Revue du Vin de France, primeurs 2015

15,5-16,5/20

« Une très belle matière, une couleur intense et sombre, un grand moelleux de tanins en bouche. Un peu d’alcool en final. Beau vin ambitieux. »

 

?>

James Molesworth, primeurs 2015

89-92/100

« Solid, with an almost gutsy edge, as plum and dark currant fruit is pushed by a slightly chewy, brambly feel, followed by notes of tobacco and licorice root on the finish. This has good character and depth. »

 

?>

TERRE DE VINS, PRIMEURS 2015

Terre de Vins spécial primeurs

 

?>

BETTANE&DESSEAUVE, PRIMEURS 2015

Marsau 2015, « excellent » Super Bordeaux dans le très beau magazine En Magnum #3

?>

Neal Martin, Primeurs 2015

Marsau 2015 by Neal Martin

« The 2015 Marsau is made by the « better half » of CVBG’s Mathieu Chardronnier. It is 100% Merlot from 30-year-old vines planted on clay soil and matured in 30% new oak. It felt a little pinched on the nose at first, a little unresponsive, though with aeration I found a light marine influence tincturing the black fruit and it began to find a (prenatal) voice. The palate is medium-bodied with grippy tannin. There is good weight here: furry textured tannin, but appreciable freshness and a sense of elegance on the finish. Give this 2-3 years in bottle and you will have a fine Francs – Côtes de Bordeaux on your hands. »

Score 89-91/100

?>

Vinifera, Primeurs 2015

Marsau 2015 par Jacques Perrin :

« Belle robe sombre, nez sur des notes torréfiées, cerise. Entrée en bouche très fruitée, jolie texture, déployée, tanin fruité, délié et finale vraiment gourmande. »

Note 90/100 ****

?>

James Suckling, primeurs 2015

92-93 / 100

« A very dense and rich Marsau with big tannin structure and ripe fruit. Full body, tar and blackberry character. Asphalt and graphite undertones. Fascinating young red. »

?>

Marsau 2012, coup de coeur du Guide Hachette des vins 2016

« Le vainqueur de la dégustation des Francs. Un vin de pur merlot à la robe profonde et somptueuse, aux reflets violines de jeunesse. Le nez intéresse par sa complexité : il mêle la violette, le cassis, la vanille et même une pointe exotique. La mise en bouche achève de convaincre : l’attaque est ample et ronde, sur les fruits rouges, les tanins veloutés sont extraits avec doigté et la finale toastée, élégante et longue, laisse envisager une belle garde. De la concentration et de la finesse. »

?>

GAULT MILLAU, OCT / NOV 14

COTES DE BORDEAUX ET COTES DE BOURG, LE BON COIN

Marsau 2010, 15/20: « On aime la densité et la fraîcheur intrinsèques de cette cuvée, son caractère épicé, sa fougue frugale, sa finale mentholée. En bouche, la cuvée s’impose avec sapidité, franchise et fine amertume. On en redemande ! »

?>

Spécial vin du journal du dimanche, la sélection primeurs 2013 par bettane+desseauve, 15 juin 2014

Marsau dans la catégorie « Les avions de Chasse » (Ils travaillent beaucoup, progressent sans cesse. On en profite avant que les prix montent) :

« De l’énergie dans le tanin et une belle présence en bouche, c’est bien réalisé. » 15/20

?>

James Suckling, primeurs 2013

Marsau 2013 by James Suckling : 87-88/100
« A serious finish on this for the vintage, with licorice, dark-chocolate and dark-fruit character. Medium body, silky tannins and a fresh finish. »

?>

Mille plateaux 2.0, le blog de Jacques Perrin, avril 2014

Bordeaux Primeurs 2013, jour 1: de la réalité augmentée.
«On savoure cet instant et deux vins qui, chacun dans leur registre, sont de grandes réussites. Tout d’abord, un château Marseau 2009 qui est une merveilleuse aubaine pour qui en détient quelques caisses dans sa cave. Et un complexe et puissant Troplong-Mondot 1998, encore bien loin de son apogée.»

www.jacquesperrin.ch

?>

Wine Spectator, April 2014

En primeur tastings, by James Molesworth
Marsau 2013 : 87-90/100
Well-focused, featuring good plum and red currant fruit lined with a hint of bergamot. Modest apple wood toast is inlaid pleasantly on the finish. —J.M.

?>

Wine Spectator Recommended 2011

Wine Spectator, mars 2014

James Molesworth’s Recommended 2011 Bordeaux

Château Marsau, Top Value : A tobacco leaf note melds with a core of steeped currant and plum. 88/100

?>

Wine Spectator, April 2014

« As an outlying high quality estate from a little-know appellation, Marsau is typical of the new Bordeaux.» Portrait of a young negociant, by Robert Camuto.

?>

Terre de Vins, avril 2013

Marsau 2009 Coup de Coeur de la sélection Bettane et Desseauve.

?>

The Wine Anorak, Jamie Goode’s wine blog, january 11th 2013

« The first wine, a little over-shadowed, deserves a mention. It’s Chateau Marsau 2006 Cotes de Francs. 100% Merlot from clay, this had lovely pure, generous berry fruits with a nice texture, good concentration, and a firm, tannic bite offsetting the sweet fruit. Brilliant value for £15 from Oddbins and Berry Bros & Rudd. »

www.wineanorak.com

?>

Tikichris, january 2012

Wine of the Month: 2007 Château Marsau, Côtes de Francs

« No one’s going to be offended by this crowd pleaser either. Kind of like a toned down classic Bordeaux or a slightly revved up claret – with notes of plum, summer berries and vanilla – it’s a great red wine for adding a bit of pizzazz to an otherwise low key meal and is a smart one to take with you next time you’re a dinner guest. »

tikichris.com