L’expression du terroir commence
avec le travail de la vigne.

À Marsau, la surface modeste du vignoble permet un travail minutieux
tout au long du cycle végétatif, et adapté à chaque pied de vigne :
taille et épamprage rigoureux, recherche de surface foliaire optimale,
effeuillage et éclaircissage précoces, élimination des raisins tardifs
en fin de véraison, puis vendanges programmées
en fonction de la maturité souhaitée pour chaque parcelle.

Les vinifications sont adaptées
à la nature spécifique du millésime
et de chaque parcelle.

L’objectif est d’exploiter la concentration naturelle du raisin
pour en extraire fidèlement la personnalité du terroir et du cépage.
L’élevage en barriques de chêne français s’effectue en lots séparés,
afin de préserver jusqu’au bout l’identité de chaque cuvée.
L’assemblage définitif est réalisé au terme
de cette période d’élevage de 12 mois.
Ainsi naissent Marsau, et son second vin Prélude.